Featured Monde

L’Italie refuse l’accès à ses ports à un navire humanitaire

D’après une autorité italienne anonyme citée par la presse, l’Etat italien a fait savoir dimanche qu’il refusait l’accès à l’ensemble de ses ports au navire ambulance de l’association SOS Méditerranée.

A en croire certains médias, l’Aquarius demeure au large de Malte, avec 629 migrants à bord, secourus au cours de six opérations de sauvetage difficiles dans la nuit de samedi à dimanche au large de la Libye.

Il est à noter que ce navire humanitaire transporte notamment 123 mineurs non accompagnés, onze enfants et sept femmes enceintes.

L’ONG concernée a précisé ne pas avoir été officiellement notifiée de cette décision par le gouvernement italien et l’avoir apprise par voie de presse.

Dans un contexte de tensions diplomatiques entre l’Italie et Malte, le premier pays a demandé au second de donner accès à ses ports.

A propos, les autorités italiennes ont souvent reproché au gouvernement maltais de ne pas suffisamment s’impliquer dans le secours et l’accueil des migrants, allégations que ce dernier Etat a rejetées de manière officielle, indiquant, à propos de la situation en cours, «n’avoir rien à voir avec l’opération de sauvetage».

En effet, l’Aquarius a effectué cette intervention sur instruction du Centre de coordination des secours de Rome (MRCC). « Nous attendons actuellement que les autorités compétentes, en l’occurrence le centre de coordination européen qui nous avait mandaté, nous indiquent un port sûr de débarquement », a déclaré SOS Méditerranée dimanche soir.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *