Business Featured Monde

Le chinois ZTE suspend partiellement sa production suite aux sanctions américaines

Le chinois ZTE a été contraint de suspendre une bonne partie de sa production car privé de puces électroniques en raison d’une sanction américaine dans le cadre de la guerre commerciale opposant Washington à Pékin.

Pour rappel, les Etats-Unis ont interdit le mois dernier l’ensemble des exportations de composants américains destinés à ce géant chinois des télécoms pendant sept ans. Une mesure dont les conséquences ne se sont pas faites attendre. « Les principales activités du groupe ont cessé » après la décision américaine, a indiqué mercredi par voie de communiqué ZTE.

Cette entreprise demeurait extrêmement dépendante des composants électroniques américains pour ses réseaux télécoms à fibre optique et sa production de smartphones. ZTE est donc obligé de suspendre partiellement sa production, faute d’approvisionnements américains et confronté à la difficulté de trouver d’autres alternatives, à l’instar de fournisseurs sud-coréens ou taïwanais.

Cette situation a d’ores et déjà beaucoup d’impact sur le marché. D’après certains observateurs, les prix de certains produits ZTE, qui se sont raréfiés, ont augmenté de 50 % ou plus.

Rappelons qu’en 2016, ZTE avait reconnu avoir réexporté vers l’Iran et la Corée du Nord des équipements américains malgré l’embargo imposé à ces pays par Washington. Ce qui lui avait valu de s’acquitter d’une amende de 1,2 milliard de dollars.

A présent, l’administration américaine accuse l’entreprise chinoise de n’avoir pas honoré ses engagements par la suite et d’avoir fait de fausses déclarations sur les mesures qu’elle devait prendre à l’encontre de certains de ses dirigeants. C’est ce qui a poussé le gouvernement américain à décider, le mois dernier, d’interdire les exportations électroniques au profit de ZTE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *