Featured Sécurité

Un détenu saoudien de Guantanamo transféré dans son pays d’origine

Le détenu saoudien Ahmed Haza al-Darbia a été transféré de la prison de Guantanamo vers son pays d’origine, a annoncé mercredi le Pentagone précisant dans un communiqué, qu’il «purgera le reste de sa peine en Arabie saoudite».

Il s’agit du premier prisonnier à quitter Guantanamo depuis l’accession de Donald Trump à la magistrature suprême américaine en janvier 2017.

Ahmed Haza al-Darbia a été condamné en octobre dernier à 13 ans de réclusion pour avoir pris part à l’attentat à la bombe contre le pétrolier français Limburg en 2002. Cette attaque avait fait un mort et 12 blessés.

Ce détenu a plaidé coupable d’avoir planifié et contribué à la mise en œuvre de l’attaque qui a visé le Limburg dans le Golfe d’Aden en 2002. Et, depuis, il collabore avec les autorités américaines.

Ahmed Haza al-Darbia avait été emprisonné au centre pénitentiaire de Guantanamo en 2002, avant d’être condamné cinq plus tard, à 13 ans de réclusion. Le début de sa peine a été fixé à la date de son plaider-coupable.

Selon l’accord, Ahmed Haza al-Darbia qui a déjà purgé quatre ans de sa peine carcérale à Guantanamo, est autorisé à terminer sa peine au Centre de conseil et d’orientation Mohammed ben Nayef, une structure de déradicalisation pour djihadistes basée dans le royaume wahhabite.

Avec le départ d’Ahmed Haza al-Darbia, il n’y a plus que 40 détenus encore retenus dans la réputée prison de Guantanamo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *