Afrique Featured Sécurité

Niger : opérations militaires en cours contre Boko Haram dans la région du lac Tchad

Le ministre nigérien de la Défense, Kalla Moutari a annoncé hier dimanche, sur la télévision privée Ténéré de Niamey, qu’une opération militaire d’envergure était «en cours» dans le bassin du lac Tchad pour débarrasser la zone «des résidus de Boko Haram».

Le ministre nigérien ne s’est pas étendu sur les détails comme le début ou la fin des opérations, ou encore les contingents qui y participent. Selon lui, l’opération en cours, doit également permettre à terme, aux autorités du pays d’installer ses systèmes de sécurité et de favoriser le «retour» des milliers de personnes déplacées qui ont fui les îles du lac depuis 2015.

Au début de ce mois déjà, le bureau des Nations unies à Niamey avait fait état d’ « opérations militaires en cours » dans les îles du lac Tchad par la FMM, la Force mixte multinationale, composée du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria.

Si les opérations en cours rapportées doivent permettre de sécuriser la région, les Nations unies redoutent qu’elles n’entraînent le déplacement de « plus de 15 000 personnes » vivant encore sur les îles vers la terre ferme. Quelque 25 000 personnes avaient déjà été évacuées des îles du lac Tchad par les autorités de Diffa après un raid très meurtrier contre des positions de l’armée nigérienne.

Basé dans le nord-est du Nigeria, le groupe djihadiste Boko Haram a été très affaibli mais continue à représenter une menace réelle. Le conflit provoqué par Boko Haram depuis ses débuts en 2009 a provoqué le déplacement de 2.4 millions de personnes dans le nord du Nigeria ainsi qu’au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *