Featured Politique

Le maréchal Khalifa Haftar de retour en Libye après son hospitalisation à Paris

Après deux semaines de soins médicaux en France, le maréchal Khalifa Haftar, commandant de l’Armée nationale libyenne (ANL) basée à l’Est de la Libye, est retourné jeudi à Benghazi.

L’homme fort de l’Est libyen a été chaleureusement accueilli dans son fief. La télévision libyenne a retransmis les images de Haftar qui descendait, l’air souriant, d’un avion provenant de la capitale égyptienne, Le Caire. Le tapis rouge a été même déroulé à l’occasion pour accueillir le commandant de l’ANL.

« Je veux vous assurer sur le fait que je suis en bonne santé », a déclaré à son arrivée, le maréchal Haftar, 75 ans, devant les commandants de ses troupes et les chefs de tribus venus l’accueillir. Et d’ajouter : « je devrais m’adresser à vous debout mais je dois rester assis».

«Je ne vais pas répondre à ceux qui ont répandu des rumeurs sur ma santé, et vous n’en êtes pas responsables. Mais il y en a qui devront y répondre de manière appropriée», a-t-il poursuivi. En effet, son hospitalisation à Paris pour des raisons non divulguées a fait bruisser moult rumeurs sur son état de santé et certaines ont même annoncé sa mort.

Pour ses alliés, dont l’Egypte, les Emirats Arabes Unis (EAU) et la France, le maréchal Khalifa Haftar est une des pièces maîtresses de la stabilisation de la Libye, qui n’est jamais sortie du chaos depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *