Europe Featured

Une grève en Allemagne bloque plusieurs aéroports

En pleine discussion avec les communes et le gouvernement allemand pour une revalorisation salariale au sein de la fonction publique, l’organisation syndicale Verdi a élargi les grèves d’avertissement aux pompiers et aux services de sécurité au sol dans divers aéroports du pays, contraignant la compagne aérienne Lufthansa à supprimer ce mardi, plus de 800 vols, soit plus de la moitié de ses dessertes quotidiennes.

En ce moment, le syndicat Verdi se bat pour arracher une importante revalorisation salariale pour les fonctionnaires et contractuels de l’Etat allemand. Pour information, les communes allemandes et l’Etat fédéral emploient 2,3 millions de personnes. L’organisation syndicale souhaite, suivant les différentes catégories tarifaires, une hausse salariale de 6 à 11,4 %.

C’est ainsi qu’une  grève d’avertissement a été décrétée dans le but de mettre la pression aux employeurs avant le dernier des trois rounds de négociations salariales dans ce secteur, lequel aura lieu les 15 et 16 avril prochains.

Verdi a voulu tirer profit du fait que certaines entreprises d’aéroport fassent partie de la fédération patronale des communes. A titre d’exemple, Fraport, le gestionnaire de l’aéroport de Francfort, dispose de 12 000 employés régis par la convention collective du service public.

Néanmoins, en bloquant les aéroports, le syndicat s’est attiré certaines critiques car cette méthode de pression perturbe également les transporteurs aériens, qui ne sont pas concernés par cette négociation salariale.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *