Featured Politique

Allemagne : la demande d’extradition de Carles Puigdemont vers l’Espagne jugée recevable

Le procureur général allemand de Schleswig a requis mardi l’extradition vers l’Espagne du leader indépendantiste catalan, Carles Puigdemont qui a été arrêté il y a près de deux semaines, sur le territoire allemand.

Le président destitué de Catalogne pourrait être prochainement extradé vers son pays d’origine. En effet, le parquet allemand a jugé «recevables», suivant la législation locale, les allégations de « rébellion » et de « détournement de fonds » dont fait l’objet M. Puigdemont.

Le parquet a également demandé que cette personnalité politique soit maintenue en détention en raison « du risque de fuite », le temps que le tribunal prenne sa décision, soit au plus tard 60 jours après l’arrestation.

Rappelons que les avocats de Carles Puigdemont avaient demandé que l’allégation de « rébellion » soit écartée, de sorte à ne retenir qu’un chef d’accusation. A propos, d’après la législation allemande, le crime de haute trahison est notamment caractérisé par un recours à la violence.

Dans ce cas de figure, l’indépendantiste n’aurait été jugé dans son pays que pour détournement de fonds et son éventuelle peine serait réduite. Mais, si jamais M. Puigdemont est remis à l’Espagne pour insurrection, il risque d’être condamné à 30 ans d’emprisonnement.

Au cas où le Land de Schleswig-Holstein opte pour l’extradition du Catalan, il reviendra au gouvernement allemand de faire exécuter ou non ce jugement. Ce qui est extrêmement embarrassant car, tout compte fait, les autorités allemandes seront accusées de s’être mêlées de la politique espagnole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *