Business Europe Featured

L’entreprise britannique «De La Rue» conteste l’attribution de la fabrication des passeports à une entreprise franco-néerlandaise

En début de semaine,l’entreprise britannique De La Rue, qui assurait jusqu’à présent la conception des passeports britanniques, a confirmé en début de semaine, sa volonté de contester la décision du gouvernement de Theresa May de confier à Gemalto la fabrication des nouveaux passeports que le Royaume-Uni contre émettre après sa sortie de l’Union européenne en 2019, a révélé le Financial Times.

Le journal britannique a rapporté que De La Rue a entrepris un examen juridique de la décision provisoire consistant à attribuer ce contrat au spécialiste franco-néerlandais Gemalto, un spécialiste de la sécurité numérique.

Face à la controverse suscitée dans le pays par la décision du gouvernement britannique, le ministère britannique de l’Intérieur a repoussé dimanche du 3 au 17 avril la date butoir pour les recours contre la décision relative aux passeports, après que De La Rue ait réclamé des informations complémentaires sur le processus de décision.

L’entreprise britannique estime que sa proposition était « techniquement la plus sécurisée », même si elle n’était pas forcément la moins chère, et que le niveau très faible de l’offre gagnante par rapport à son propre prix de revient posait naturellement la question de savoir si elle était tenable.

Le contrat actuel de l’entreprise De La Rue, dont la valeur est de 460 millions d’euros, prend fin en juillet 2019. Le choix de Gemalto pour la fabrication des passeports britanniques au-delà de cette date, annoncé en mars, a suscité de vives critiques dans le pays.

Cette décision a été jugée antipatriotique par certains responsables britannique eurosceptiques et la presse tabloïd, dans le contexte des négociations laborieuses entre Londres et l’Union européenne en prévision du Brexit.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *