Featured Stratégie

Le secteur agroalimentaire, nouvelle priorité de la mafia en Italie

D’après les estimations de la Coldiretti, l’une des principales organisations syndicales agricoles italiennes, la mafia italienne a enregistré 21,8 milliards d’euros (24 milliards de dollars) de chiffre d’affaires en 2017 dans le secteur agricole, soit une progression de 30 % en rythme annuel.

Ce syndicat a rendu public mercredi, un rapport à ce sujet à l’occasion de la Journée de mémoire des victimes de la mafia. «La production, le transport, la distribution et la vente » des produits alimentaires font à présent partie des activités prioritaires de la mafia, d’après ce document.

Selon la même source, le crime organisé est présent au niveau de tous les maillons de la chaîne : « les mafias conditionnent le marché agroalimentaire en établissant les prix des récoltes, en gérant les transports et la distribution, en contrôlant des chaînes entières de supermarchés », indique la Coldiretti.

Cela permet de détruire toute concurrence et le marché libre légal. Ainsi, les entrepreneurs honnêtes se retrouvent coincés. En fin de compte, la qualité et la sécurité des produits alimentaire est sérieusement compromise.

En guise de conclusion de son rapport, le syndicat affirme que « l’agroalimentaire est devenu un domaine d’investissement prioritaire pour la criminalité qui en a compris le caractère stratégique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *