Business Featured

La reprise de la croissance en Inde confirmée au 4e trimestre de 2017

Le Produit Intérieur Brut de l’Inde a progressé de 7,2% sur un an lors du troisième trimestre de l’exercice budgétaire en cours, qui s’étale du 1er avril 2017 au 31 mars 2018, soit la période allant d’octobre à décembre 2017, d’après les estimations officielles publiées ce mercredi.

Certains experts s’attendent à ce que la nette hausse du PIB, des infrastructures et de la production industrielle en Inde, se poursuivent au cours des quatre prochains trimestres de 2018.

Cette croissance confirme le rebond de l’économie indienne après plusieurs trimestres de ralentissement imputé à des mesures chocs du gouvernement.

Dans un communiqué, l’agence Moody’s confirme la relance de la croissance après le ralentissement attribué à l’impact négatif de la démonétisation entreprise en 2016 par New-Delhi et des perturbations engendrées par la mise en œuvre chaotique d’une Taxe sur la Valeur Ajoutée harmonisée l’été dernier. Après plusieurs trimestres à la baisse, le redressement de l’économie a été amorcé entre juillet et septembre derniers.

Mais cette reprise, dans ce pays de 1,25 milliard d’habitants, reste cependant vulnérable, selon la banque centrale du pays. Les économistes s’inquiètent tout particulièrement de la hausse des prix des denrées alimentaires conjointement à celle du pétrole, produit que l’Inde importe en masse pour répondre à ses immenses besoins énergétiques.

Le pays reste également confronté à la stagnation de l’investissement privé. La reprise de l’économie pourrait ne pas suffire à faire démentir la dernière projection officielle de croissance qui augurait pour l’intégralité de 2017-2018, un plus bas depuis l’arrivée au pouvoir des nationalistes hindous en 2014, à 6,5%, contre 7,1% en 2016-2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *