Featured Monde

La Belgique sollicite l’aide de Conakry contre le flux migratoire des Guinéens

Le secrétaire d’Etat belge à la Migration, Theo Francken, effectue actuellement une visite diplomatique en Guinée Conakry, où il entend solliciter l’aide du gouvernement guinéen pour combattre le phénomène de la migration des Africains vers l’Europe.

Les ressortissants guinéens constituent la quatrième communauté la plus représentée parmi les demandeurs d’asile sur le territoire belge.

Le secrétaire d’Etat belge à la Migration a entrepris ce déplacement, en compagnie du directeur de l’Office des Etrangers, Freddy Roosemont, dans l’optique de lancer une campagne de prévention sur la migration irrégulière vers l’Europe en général et son pays en particulier.

A Conakry, Theo Francken a indiqué qu’environ 1.000 Guinéens sont actuellement demandeurs d’asile en Belgique. De son avis, ce nombre est trop important, le Royaume de Belgique n’ayant pas de liens coloniaux avec la Guinée, contrairement à la République Démocratique du Congo (RDC).

Cette autorité belge veut donc lutter contre la migration des ressortissants guinéens vers la Belgique en lançant une campagne de prévention sur la migration irrégulière vers le continent européen mais aussi vers la Belgique.

De plus, Theo Francken souhaite relancer l’accord de coopération belgo-guinéenne en matière de migration et de réinsertions et clarifier certains sujets dans le but d’améliorer cette coopération.

Le secrétaire d’Etat belge a souligné l’importance de la collaboration avec le gouvernement guinéen dans ce domaine. Son but est de conclure un accord visant à faciliter le rapatriement des Guinéens dans de meilleures conditions. En outre, il s’est dit favorable à la création d’emplois sur place pour les jeunes Guinéens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *