Featured Stratégie

Allemagne : les patrons et syndicats de la métallurgie se mettent d’accord

Un accord a été conclu au cours de cette nuit de lundi dans la région du Bade-Wurtemberg, mettant fin au conflit qui secouait le secteur de la métallurgie en Allemagne, les employés du secteur ayant arraché une augmentation salariale de 4,3 % sur deux ans assortie de primes.

Il aura fallu six rounds de négociations pour parvenir à un terrain d’entente. En clair, les 4 millions d’employés du secteur de la métallurgie auront la possibilité, dès 2019, de baisser, à leur propre convenance, leur temps de travail hebdomadaire de 35 à 28 heures pour une durée allant de six mois à deux ans. Ensuite, ces salariés pourront revenir à leur temps de travail ordinaire.

Par contre, l’organisation syndicale IG Metall n’est pas arrivée à acquérir une compensation salariale pour les employés en pause. Néanmoins, les salariés désireux de s’occuper d’enfants en bas âge ou de vieillards dépendants, pourront transformer une augmentation de salaire prévue en congés supplémentaires.

Pour Jörg Hofmann, président du syndicat IG Metall, il s’agit d’un « revirement » sur la question du temps de travail. « Cela permettra aux salariés de mieux combiner vie professionnelle et vie privée », a indiqué, de son côté le patronat dans communiqué, précisant avoir obtenu en contrepartie que plus d’employés puissent travailler durant 40 heures la semaine en lieu et place de 35.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *