Featured Politique

La Belgique rappelle son ambassadeur en RDC pour des réunions internes

L’ambassadeur de la Belgique en République Démocratique du Congo (RDC), Bertrand de Crombrugghe a quitté Kinshasa lundi dernier, pour participer à des «discussions» et des «réunions internes» à Bruxelles.

Actuellement, les relations entre la Belgique et la RDC sont très tendues.

Le porte-parole du ministère belge des Affaires étrangères, Didier Vanderhasselt a tenu à préciser que l’ambassadeur Crombrugghe «n’a pas été rappelé», mais il est «simplement retourné à Bruxelles pour prendre part à des discussions et des réunions internes».

L’objet des consultations ayant nécessité la présence de l’ambassadeur belge dans son pays, demeure inconnu. Ce déplacement intervient alors que les rapports diplomatiques belgo-congolais sont loin d’être au beau fixe.

Le gouvernement congolais demande l’arrêt des activités de l’agence belge de développement en RDC et la fermeture de la «Maison Schengen», qui fait office de consulat de l’Union Européenne (UE) à Kinshasa.

Les autorités congolaises ont adopté ces deux mesures de rétorsion suite à la décision du gouvernement belge d’interrompre sa coopération bilatérale en matière de développement.

De l’avis de certains observateurs, Kinshasa ne peut pas exiger la fermeture de la «Maison Schengen» qui relève de la compétence des Etats européens ayant confié aux autorités belges l’étude des demandes de visas les concernant.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *