Featured Monde

Vaste opération anti-mafia en Italie et en Allemagne

Les forces de l’ordre italiennes et allemandes ont arrêté mardi 169 suspects dans le cadre d’une vaste opération visant une branche de la mafia calabraise.

Au cours du même coup de filet, des biens estimés à 50 millions d’euros  ont été placés sous séquestre et des milliers de documents compromettants ont été saisis.

Cette branche de la N’drangheta avait pour dirigeant Giuseppe Farao, un septuagénaire condamné à une peine de prison à vie. Bien que derrière les barreaux, ce parrain de la mafia a pu donner à ses enfants et petits-enfants des consignes. Il les a enjoints à chercher les secteurs les plus lucratifs en restreignant le recours à la violence ou aux conflits en interne, qui pourraient nuire au business.

Ainsi, cette branche de la mafia calabraise a mis sur pied une véritable entreprise criminelle. A coup de pressions et de menaces, celle-ci a étendu sa mainmise sur divers secteurs à l’instar des services funéraires, des services portuaires, de la boulangerie et même de l’accueil des migrants.

Ce business n’était faisable qu’avec la complicité de députés locaux et d’administrateurs publics, dont certains ont été interpellés ce mardi par les autorités italiennes.

Le groupe dirigé par Giuseppe Farao est également actif outre-Rhin. Il y détient le monopole des fournitures de vin, d’huile d’olive, de sauces et de fromages aux restaurants calabrais.

Ainsi, les forces de l’ordre allemandes ont arrêté 11 suspects. Toutefois, la police allemande pense qu’au minimum 400 autres membres de la mafia calabraise circulent encore librement sur le territoire allemand.

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse.
Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *