Featured Sécurité

Près de 64 migrants meurent lors d’un naufrage au large de la Libye

Jusqu’à 64 migrants auraient trouvé la mort lors du naufrage de leur embarcation en Méditerranée, ont rapporté lundi les autorités libyennes. Ces clandestins avaient quitté la Libye samedi dernier au moyen d’un bateau gonflable.

Les gardes-côtes italiens ont sauvé 86 migrants qui étaient à bord de la même embarcation après que celle-ci ait commencé à se dégonfler samedi dans la matinée, a indiqué une source de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Pendant que le bateau coulait déjà, certains migrants étaient restés à bord. Par contre, d’autres se débattaient dans la Méditerranée. Des plongeurs spécialement entraînés pour ce type d’opérations se sont alors jetés à l’eau pour porter secours à des dizaines de personnes.

Huit dépouilles ont été repêchées samedi. Il s’agit de femmes dans l’ensemble, d’après les autorités italiennes. Mais, les responsables de l’OIM qui ont accueilli le navire de secours à son arrivée hier sur le port sicilien de Catane ont fait état de la présence de deux cadavres d’hommes adultes.

Les rescapés interrogés par l’OIM à Catane ont indiqué que l’embarcation transportait jusqu’à 150 migrants à son départ d’une plage située à l’est de la capitale libyenne, Tripoli, a posté sur le réseau social Twitter Flavio Di Giacomo de cette agence onusienne. Et de préciser que ces migrants étaient originaires du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Mali, du Nigéria, du Sénégal et de la Sierra Léone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *