Featured Sécurité

Les prix du pétrole flambent après l’explosion d’un oléoduc en Libye

Un des principaux oléoducs de la Libye a explosé mardi dernier, ce qui aurait occasionné une perte équivalant à 90.000 barils par jour, entrainant du coup, une hausse des prix sur les marchés pétroliers.

Le coût du baril de Brent a atteint près de 67 dollars suite à l’annonce de cette explosion. L’oléoduc serait endommagé à hauteur du village de Mrada, situé à près de 400 km au sud-ouest de Benghazi.

D’après la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC), une enquête a été ouverte afin de déterminer si c’est un acte de vandalisme ou un incident technique.

Selon une source militaire libyenne, des hommes armés auraient disposé des engins explosifs le long de l’oléoduc.

L’oléoduc endommagé est la propriété de Waha Oil. En collaboration avec les entreprises américaines Hess et Marathon Oil, cette succursale de la NOC extrait en moyenne 250.000 barils par jour dans le sud de la Libye.

D’après la NOC, 90 000 barils par jour ne peuvent plus être acheminés au terminal méditerranéen d’Es Sider suite à l’explosion de l’oléoduc. Ce qui correspond à près de 10 % de la production libyenne. D’où, l’augmentation immédiate des prix du baril. Néanmoins, une partie du brut a pu être déviée vers d’autres oléoducs.

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l’Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *