Featured Politique

Des élections présidentielles et législatives fin septembre en Libye

Les prochaines élections présidentielles et législatives en Libye auront lieu avant le 30 septembre prochain, a assuré dimanche dernier le président de la Commission électorale libyenne, Imad al-Sayeh.

Devant la presse, le patron de la Commission électorale libyenne s’est réjoui du bon déroulement du processus d’inscription des électeurs. Près d’un million d’électeurs se sont déjà inscrits en perspective du scrutin, a-t-il indiqué, précisant qu’ils sont toujours plus nombreux à s’inscrire.

Rappelons que le responsable de la Mission d’Appui des Nations Unies en Libye (MANUL), Ghassan Salamé avait proposé, en septembre dernier, une feuille de route visant à mettre un terme à la crise politique dans ce pays maghrébin. L’amendement de l’accord libyen actuel et l’organisation des élections présidentielles et législatives constituent les deux principaux points de ce plan.

L’ensemble des Libyens peuvent prendre part aux élections à condition qu’ils aient un numéro national, a affirmé Al-Sayeh, ajoutant que les partisans et dignitaires de l’ancien régime libyen pouvaient également participer aux prochaines élections. Pour le moment, aucune loi ne détermine les critères pour les candidats, a-t-il précisé.

Les médias n’ont pas omis de questionner Imad al-Sayeh sur l’éligibilité de Saïf al-Islam, le fils de l’ex-chef d’Etat libyen Mouammar Kadhafi. Suivant le plan d’action proposé par les Nations Unies, quiconque peut prendre part aux élections et il n’y a pas d’étiquetage ni de classification, a-t-il répondu.

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l’Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *