Featured Politique

Démission du vice-Premier ministre Britannique Damian Green

Après avoir admis avoir menti sur la découverte d’images pornographiques sur son ordinateur il y a dix ans, le vice-Premier ministre britannique Damian Green, l’un des plus proches alliés de la Première ministre Theresa May, a annoncé mercredi soir, son départ du gouvernement.

Cette démission est une nouvelle déconvenue pour Theresa  May qui depuis quelques semaines, assiste impuissante, à de nombreux départs de membres alliés de son gouvernement.

La démission de Damian Green vient clôturer un long feuilleton. Il était accusé d’avoir détenu du «contenu pornographique extrême» sur son ordinateur de parlementaire en 2008, ce qu’il niait catégoriquement comme les autres accusations, avant d’abdiquer.

Mais une enquête des services de Downing Street a conclu que le député avait bien été informé par la police de la découverte de ces milliers d’images à l’époque et plus tard lors d’une conversation au téléphone avec ses avocats en 2013. Damian Green a admis dans sa lettre de démission adressée à la Première ministre, d’avoir fait des déclarations «inexactes et trompeuses».

Le désormais ex-vice-Premier ministre avait été déjà accusé récemment pour harcèlement sexuel, par une jeune militante conservatrice aujourd’hui journaliste. Kate Maltby l’accuse d’avoir posé sa main sur son genou lors d’un rendez-vous dans un pub en 2015 et de lui avoir envoyé un SMS «suggestif».

Pour Theresa May, qui a exprimé «son profond regret» de voir partir Damian Green, cette démission est un véritable coup dur pour elle et son gouvernement.

Damian Green qui était de fait le bras droit de la Première ministre, est le troisième ministre à quitter le gouvernement en l’espace de quelques semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *