Business Featured

Sonatrach signe un accord à Alger portant sur le développement du projet gazier de Timimoun

Les groupes pétroliers algérien Sonatrach, français Total et espagnol Cepsa et l’Agence nationale algérienne pour la valorisation des ressources en hydrocarbures (ALNAFT) ont conclu mercredi à Alger, un contrat de concession traçant le nouveau cadre du développement d’un projet gazier à Timimoun.

Par ailleurs, les quatre parties ont signé un contrat de commercialisation du gaz de ce champ.

Sonatrach, Total et Cepsa mènent conjointement le projet de développement du champ gazier à hauteur respectivement de 51 %, 37,75 % et 11,25 %. C’est en 2002 que ces partenaires avaient signé le contrat d’association qui est entré en vigueur en 2003.

La mise en production de ce champ est prévue pour le mois d’avril prochain. Son volume d’extraction avoisinera les 5 millions de mètres cubes par jour en plateau.

Actuellement, la réalisation des installations de production de ce projet est en train d’être finalisée. Il s’agit des installations de traitement du gaz suivant le cadre contractuel.

En plus des 19 puits déjà forés, une campagne de forage supplémentaire est prévue pour atteindre 37 puits producteurs. Cela permettra de maintenir le plateau à 6,5 années.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu’analyste.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *