Featured Sécurité

Exercice conjoint entre les Etats-Unis, la Corée du Sud et le Japon pour détecter les missiles nord-coréens

Un exercice militaire conjoint lancé par la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon, rapporte lundi la presse sud-coréenne citant l’état-major interarmées sud-coréen.

L’objectif de cet exercice, précise la même source, est de permettre aux forces engagées dans ces manœuvres, de suivre les missiles balistiques éventuellement tirés par la Corée du Nord dans les eaux maritimes de la  péninsule coréenne et du Japon.

Cet exercice conjoint de deux jours, ne vise pas à détruire les missiles éventuellement tirés par la Corée du Nord, mais seulement à les détecter et suivre leur trajectoire.

La manœuvre mobilise un destroyer sud-coréen équipé  du système anti-aérien Aegis, deux bâtiments américains et un destroyer japonais Aegis qui doivent partager leurs renseignements et surveiller les missiles à travers une simulation informatique.

D’après la Force maritime d’autodéfense japonaise, l’exercice lancé ce lundi est le sixième du genre sur le partage d’informations sur le repérage des missiles  balistiques entre les trois pays.

Cette nouvelle manœuvre militaire conjointe lancée par les Etats-Unis et leurs alliés dans la région de la péninsule coréenne intervient après le tir par la Corée du Nord le 29 novembre  dernier d’un missile Hwasong-15.

Selon le régime de Kim Jong-Un, ce missile balistique intercontinental a la possibilité de frapper le continent américain en tous points du territoire.

Ce tir de missile avait été suivi par le lancement par la Corée du Sud et les Etats-Unis de vastes exercices militaires aériens, dans le cadre de leurs manœuvres militaires annuelles «Vigilant Ace».

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *