Business Featured

La Banque Mondiale prête à l’Egypte 1,15 milliard de dollars

La Banque Mondiale a accordé un prêt de 1,15 milliard de dollars à l’Egypte, destiné à appuyer la politique de développement économique du  pays et sa soutenir les programmes des réformes en cours.

Il s’agit de la troisième et dernière tranche d’un prêt de la Banque Mondiale qui s’étalait entre 2015 et 2017 et qui totalisait 3,15 milliards de dollars.

Les autorités égyptiennes devraient se servir du dernier versement pour la sécurité énergétique du pays, le renforcement des finances publiques, la création des postes ou l’amélioration de la compétitivité des sociétés.

Pour information, cette dernière tranche comprend une contribution de la Banque Africaine de Développement (BAD) et de la Grande-Bretagne. Ces deux bailleurs de fonds ont déboursé respectivement 500 millions de dollars et 150 millions de dollars, en plus des 500 millions de dollars décaissés par la Banque Mondiale.

Par ailleurs, la Banque Mondiale a salué les efforts fournis par le gouvernement égyptien visant à réunir 17 milliards de dollars d’investissements privés réservés au secteur de l’énergie.

Pour sa part, l’institution de Bretton Woods continue à soutenir  financièrement des projets et programmes en Egypte, ayant pour but de renforcer «les filets de sécurité sociale ».

Il s’agit plus précisément de l’eau et l’assainissement en milieu rural, de l’agriculture et l’irrigation, de l’énergie, des transports, des soins de santé et du logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *