Politique

L’autorisation du glyphosate par l’Allemagne mécontente les sociaux-démocrates

L’Allemagne s’est prononcée lundi en faveur du prolongement de l’autorisation du glyphosate au sein de l’Union Européenne (UE), ce qui suscité le mécontentement des sociaux-démocrates avec lesquels Angela Merkel comptait négocier la formation d’un gouvernement de coalition.

C’est le ministre allemand de l’Agriculture, Christian Schmidt (CSU), qui a donné, lundi, l’accord du gouvernement allemand pour le prolongement de cinq ans, de l’autorisation de l’herbicide controversé employé par Mosanto au sein de l’UE.

Ainsi, le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), a publié mardi un éditorial intitulé: «Comme pendant la guerre froide». En effet, cette décision constitue une «rupture de confiance» aux yeux du  SPD, que la chancelière allemande, Angela Merkel (CDU) tente d’approcher en vue de la formation d’un gouvernement de coalition qui tarde à se mettre en place.

De son côté, Angela Merkel a indiqué mardi que le choix annoncé «ne correspondait pas à la position sur laquelle le gouvernement s’était mis d’accord».

Pour rappel, le gouvernement allemand s’était abstenu lors de précédents votes, car le ministère de l’Environnement, détenu par le SPD, était contre le renouvellement du glyphosate contrairement au ministère de l’Agriculture qui l’approuve.

Recevant mardi, Le ministre allemand de l’Agriculture Christian Schmidt, la chancelière allemande a insisté qu’«un tel incident» ne devait «pas se répéter». « J’ai pris la décision par moi-même et dans le cadre de mon domaine de compétence ministérielle», a rétorqué le ministre allemand de l’Agriculture.

Ce dernier est issu de la CSU, allié bavarois de la CDU de Merkel bien que les deux partis aient souvent maille à partir sur différents dossiers. A noter que l’agriculture pèse énormément dans l’économie du riche Land de la Bavière.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu’analyste.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *