Technologie

Le Maroc a désormais son premier satellite dans l’espace

Le lancement du satellite marocain «Mohammed VI-A» a été effectué avec succès dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 novembre, par la fusée Vega, à partir du Centre spatial de Kourou en Guyane française.

Le satellite marocain qui est désormais en orbite autour du globe terrestre, a été développé par un consortium formé de Thales Alenia Space en qualité de mandataire et d’Airbus en co-maîtrise d’ouvrage pour le gouvernement marocain.

Selon l’agence française Arianespace, ce premier satellite marocain «servira notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral».

Pour rappel, le décollage du lanceur Vega a eu lieu au Centre spatial guyanais de Kourou hier mardi à 22 heures 42 locales (mercredi 1h42 GMT).

Le vol des trois premiers étages de la fusée Vega a duré 6 minutes et 35 secondes. Au terme de cette étape, le troisième étage s’est séparé du composite supérieur, constitué de l’étage supérieur AVUM, d’un adaptateur et du satellite.

D’après un communiqué d’Arianespace, l’entreprise qui commercialise les lancements, la séparation du satellite Mohammed VI-A est intervenue 55 minutes et 33 secondes après le décollage. Le Maroc compte mettre en orbite dès l’année prochaine, un deuxième satellite d’observation de la terre.

Sarah J Cohen

Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu’analyste.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *