Sécurité

Le bilan d’une explosion dans une centrale thermique au nord de l’Inde s’élève à 26 morts

Le dernier bilan avancé par les autorités indiennes sur l’explosion d’une chaudière dans une centrale thermique au charbon au nord de l’Inde, s’élève à 26 morts.

Une enquête a été ouverte par la National Thermal Power Corporation, pour établir les circonstances de l’explosion qui s’est produite dans une centrale située dans le district de Raebareli dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde, et gérée par une compagnie publique, la National Thermal Power Corporation (NTPC).

Mercredi soir, la police de l’Uttar Pradesh avançait sur son compte Twitter un bilan de 16 morts. Ce bilan s’est alourdi après que 10 victimes aient succombé à leurs blessures.

Au lendemain du drame, plusieurs blessés sont encore hospitalisés dans un état critique. Le chef du gouvernement de l’Uttar Pradesh Yogi Adityanath a offert une compensation de 3.096 dollars environ à chaque famille des employés tués.

Les premières constations de la police suggèrent que c’est l’accumulation de la cendre dans le fourneau sous la chaudière de la centrale qui a provoqué l’explosion.

La centrale, d’une capacité de 1.550 mégawatts, fournit de l’électricité à neuf Etats de l’Union indienne. Elle a été fermée suite à la tragédie.

Ce nouveau drame vient rappeler les critiques sur les manquements dans le respect des règles de sécurité et le contrôle de leur application de la part des autorités. C’est à cette négligence que sont attribués les fréquents accidents de travail en Inde qui causent régulièrement des morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *