Moyen Orient

Le Premier ministre irakien proclame la libération de Hawija

Le Premier ministre irakien Haider Al-Abadi a annoncé jeudi « la libération de Hawija » lors de sa visite d’Etat à Paris. Les forces armées irakiennes ont repris le contrôle de cette localité, qui constituait l’un des deux derniers fiefs djihadistes dans ce pays.

L’armée irakienne avait pénétré la veille dans cette ville avant d’avancer très vite dans des quartiers abandonnés par leurs habitants. Les éléments du groupe Etat Islamique (EI) n’auraient pas tenté de résister.

De son côté, la coalition internationale anti-djihadiste sous commandement américain s’est satisfaite de la victoire « rapide et décisive » à Hawija après une « dure bataille » contre les éléments de l’organisation de l’EI dont « plus de mille se sont rendus, selon plusieurs sources ».

Quant au chef du gouvernement irakien, il a affirmé qu’il n’y avait « plus que la bande frontalière à reconquérir ». Autrement dit, des villages situés dans la périphérie de Hawija doivent encore être reconquis. Les forces irakiennes continuent donc de se battre sur un autre front.

Depuis le 19 septembre, les troupes loyalistes avancent doucement dans le désert occidental limitrophe de la province syrienne de Deir ez-Zor, freinées par des mines dissimulées par les djihadistes au fur et à mesure de leur repli. Ceux-ci ne contrôlent plus que deux localités dans la zone, Rawa et Al-Qaïm.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *