Sécurité

Irak : Les forces loyalistes pénètrent dans Hawija, dernier bastion djihadiste

L’armée irakienne a pénétré mercredi dans la ville de Hawija, dernier bastion de l’organisation djihadiste de l’organisation Etat Islamique (EI) dans le nord du pays.

Située à 230 kilomètres au nord-est de la capitale irakienne Bagdad, Hawija fait partie des dernières localités sous contrôle de Daech (acronyme arabe du groupe EI). Durant ces derniers mois, les djihadistes ont été boutés hors de la majorité des territoires qu’ils avaient conquis en 2014.

« Nous avons pris les quartiers d’al-Nidaa et d’Al-Askari, dans l’ouest de la ville », a indiqué dans un communiqué le chef de la police fédérale, le général Raëd Jawdat. Ce dernier avait d’abord annoncé que « la troisième phase de l’opération de libération de Hawija » avait « commencé par des tirs nourris d’artillerie et de missiles sur les positions de l’EI ».

Le même responsable a rapporté que des unités d’élite de la police fédérale, des brigades motorisées, des tireurs d’élite et des paramilitaires du Hachd al-Chaabi étaient entrés dans la ville par sa partie nord-ouest. « Le but est de s’emparer de sept quartiers de Hawija et 12 objectifs vitaux », a-t-il précisé sans plus de détails.

Pour sa part, le Hachd al-Chaabi a affirmé que ses unités du génie déminaient la voie menant au centre-ville afin de faciliter la progression. « L’EI s’est retiré des abords de Hawija vers le centre de la ville car leur ligne de défense a été brisée », a indiqué cette force paramilitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *