Sécurité

Egypte : Dix terroristes présumés abattus lors d’une opération policière au Caire

Les forces de l’ordre égyptiennes ont tué dix suspects lors d’un assaut lancé contre deux appartements au Caire, supposés servir d’abris à des éléments d’une branche rebelle liée à la confrérie des Frères musulmans, d’après certaines sources s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

La fusillade s’est déroulée dans le quartier populaire d’Ard el-Liwa. Cinq agents de police se seraient blessés au cours d’un échange de tirs avec les suspects, dont l’un aurait trouvé la mort dans l’explosion d’une bombe qu’il voulait utiliser contre les forces de l’ordre.

Les autorités égyptiennes ont affirmé que ces insurgés feraient partie du mouvement terroriste Hasm, une branche dissidente des Frères musulmans qui s’en prend à la police et aux officiers militaires dans la capitale égyptienne depuis environ un an.

Les forces de l’ordre auraient saisi dans les deux appartements un lot de matériel employé dans la conception de bombes artisanales, des armes d’assaut et des munitions. La police aurait également mis la main sur des cartes de sites stratégiques et des ordinateurs contenant des données sur d’autres attaques en perspective.

Depuis quelques années, l’Egypte est confrontée à une rébellion menée par des activistes locaux affiliés à l’organisation djihadiste de l’Etat Islamique (EI) et basés dans la péninsule du Sinaï. En outre, les autorités de ce pays font face aux attaques perpétrées par le groupe Hasm dans la capitale de l’Egype.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *