Stratégie

La Belgique a réinstallé 1.000 réfugiés provenant de la Syrie

Le secrétaire d’Etat belge à l’Asile et à la Migration, Theo Francken qui était en visite au Liban, a affirmé lundi que son pays a réinstallé au cours de cette année environ 1.000 personnes ayant fui la Syrie pour se réfugier dans un des pays limitrophes.

La guerre en Syrie a occasionné des millions de déplacés. Plus d’un million de réfugiés en provenance de ce pays vivent actuellement au Liban, dont la population varie de 4 à 6 millions d’habitants. Afin de soulager quelque peu les Etats de cette région, divers pays ont consenti de recevoir un certain nombre de réfugiés en provenance de la Syrie.

La Belgique prend part à un programme de réinstallation des réfugiés syriens depuis quatre ans. Au cours de cette année, le nombre de ces réfugiés accueillis sur le sol belge devrait atteindre 1.050.600 déplacés venant de la Turquie, et ce dans le cadre de l’accord signé par l’Union Européenne (UE), prévoyant qu’en contrepartie d’un réfugié renvoyé en Grèce vers la Turquie, un autre soit reçu dans un programme de réinstallation. Par ailleurs, 300 de ces réfugiés devaient venir du Liban et le reste, de Jordanie.

Après leur sélection, ces réfugiés sont contrôlés et préparés à vivre en Belgique. Francken s’est dit favorable au système de réinstallation. «Transférer de vrais réfugiés d’une manière sûre et légale, loin des filières illégales et du trafic d’êtres humains, c’est l’avenir», a-t-il soutenu, affirmant néanmoins, que la réinstallation a ses limites. Alors que le HCR évaluait les besoins d’accueil à 1,2 million de réfugiés en 2016, seulement 125.000 personnes ont en profité.

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse.
Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *