Monde Sécurité

Inde : Bombay paralysée par les inondations

Les pluies diluviennes qui s’abattent depuis plusieurs jours sur Bombay, la capitale économique de l’Inde, l’ont totalement paralysée ce mardi.

Les inondations provoquées par ces averses sont les pires que la capitale économique de l’Inde, située sur la côte ouest du pays et qui compte 21 millions d’habitants, ait connues depuis 2005, lorsque la ville avait été dévastée par des inondations qui avaient provoqué la mort de plus de 500 personnes.

Selon le département météorologique indien, Bombay a enregistré près de 297 millimètres de pluie entre 8h30 et 17h30, un record absolu pour une durée aussi courte, et 65 mm en à peine trois heures hier mardi.

La circulation est à l’arrêt à Bombay et des centaines de véhicules ont été submergés et des dizaines d’automobilistes ont abandonné leur véhicules pour continuer à pied leur parcours avec parfois de l’eau jusqu’à la taille.

Le trafic ferroviaire a été suspendu temporairement sur les trois grandes lignes reliant la métropole à ses villes satellites, un réseau qui est emprunté par des millions de personnes chaque jour. Plusieurs gares ont été inondées. La municipalité fait état de 200 chutes d’arbres à travers la ville. Le trafic aérien a été également sévèrement perturbé. Plusieurs vols ont été annulés et les autres vols ont été presque tous retardés.

La marée haute a empêché dans la soirée l’évacuation des eaux de surface vers la mer d’Arabie, aggravant la situation dans la ville. L’électricité a été coupée pendant des heures dans plusieurs quartiers pour éviter les électrocutions.

La situation ne semble pas près à s’améliorer. La météo prévoit encore des pluies torrentielles au moins jusqu’à demain. Les écoles et les universités sont restées fermées aujourd’hui.

La mousson réserve parfois des pluies diluviennes de ce genre entre la mi-juin et la mi-septembre, mais la catastrophe qui frappe Bombay est exceptionnelle, en partie due au fait que l’essentiel de l’agglomération est dépourvu d’égouts pour l’évacuation des eaux de pluie.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *