Monde

La pauvreté gagne du terrain en Afrique du Sud

D’après une étude sur la pauvreté en Afrique du Sud publiée la semaine dernière par l’Institut national sud-africain des statistiques, plus de la moitié de la population de l’Afrique du Sud vit sous le seuil de la pauvreté.
La baisse des investissements étrangers, la dépendance des ménages des crédits à la consommation, la hausse des prix, l’incertitude autour des réformes et un important taux de chômage seraient à l’origine de cette situation.
Dans ce document, l’Institut national des statistiques a analysé les tendances de la pauvreté en Afrique du Sud entre 2006 et 2015, soulignant dans ses conclusions que 55 % de la population sud-africaine vit avec moins de 41 euros (45 dollars) par mois. La précarité touche principalement les Sud-Africains de race noire, dont 47 % vivent en dessous du seuil de la pauvreté.
Par ailleurs, ces chiffres montrent que la population de pauvres dans la nation arc-en-ciel a augmenté de 2,8 millions de personnes entre 2011 et 2015, pour s’élever aujourd’hui à 14 millions.
Les femmes et les enfants sont les principales victimes de la pauvreté qui affecte en premier lieu la population rurale et peu éduquée. Du point de vue géographique, le Limpopo et l’Eastern Cape constituent les provinces sud-africaines les plus pauvres.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *