Uncategorized

Allemagne : Merkel assume sa politique migratoire

La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé dans une interview publiée dimanche dans le Welt Am Sonntag, n’avoir aucun regret d’avoir permis en 2015, l’entrée sur le territoire allemand de centaines de milliers de réfugiés et migrants.
Dans les colonnes de ce journal, Mme Merkel affirme ne pas avoir commis d’erreur en recevant en Allemagne un million de migrants au cours de ces deux dernières années, bien que cette politique ait causé des dissensions importantes chez les conservateurs et fait quelque peu baisser la cote de popularité de Merkel.
Alors que les élections législatives sont prévues pour le 24 septembre prochain, une enquête de l’institut Emnid a conclu que les conservateurs obtiendraient 38 % des suffrages exprimés si l’élection avait lieu maintenant, soit un score supérieur de 15 points à celui du SPD, la principale formation politique de gauche. Pour rappel, les sondages prédisaient 32 % à la CDU/CSU en février.
« Je reprendrais toutes les décisions importantes de 2015 de la même façon », a affirmé la dirigeante allemande au cours de l’interview. « C’était une situation hors norme, et j’ai pris ma décision sur la base de ce que je jugeais être bon, d’un point de vue politique et humanitaire ».
La décision d’Angela Merkel d’accueillir les migrants, provenus pour la majorité de pays en guerre à l’instar de l’Irak et de la Syrie, a contribué à l’éclosion d’Alternative pour l’Allemagne (AfD). D’après les sondages, cette formation politique d’extrême droite pourrait obtenir jusqu’à 10 % lors des prochaines législatives.

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse.
Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *