Politique

Léger remaniement du gouvernement algérien

Le chef de l’Etat algérien Abdelaziz Bouteflika a profité de la nomination d’un nouveau Premier ministre pour procéder à un léger remaniement du gouvernement.

Les ministres de l’Industrie, du Commerce et de l’Habitat ont été remerciés tandis que leurs 24 autres collègues ont été reconduits dans leurs fonctions.

le ministre de l’Industrie, Mahjoub Bedda cède son siège à Youcef Yousfi, qui a été ministre des Affaires étrangères entre 1999 et 2000 et ministre de l’Energie et des Mines de 2010 à 2015. Après ce dernier mandat, M. Yousfi occupait la fonction de conseiller auprès du chef de l’Etat pour les questions de l’énergie jusqu’à sa nouvelle nomination au sein du gouvernement.

Par ailleurs, Mohamed Benmeradi, ancien ministre de l’Industrie (2010-2012), se voit confié le ministère du Commerce, en remplacement d’Ahmed Saci. Quant à l’actuel wali (préfet) de Mostaganem, Abdelwahid Temmar, il prend la relève de Youssef Chorfa au ministère de l’Habitat. Pour rappel, il y était déjà passé en tant que directeur général de l’Urbanisme.

Avant l’annonce de la composition du nouveau gouvernement algérien, son chef Ahmed Ouyahia avait été désigné mardi dernier en remplacement d’Abdelmadjid Tebboune qui a été limogé trois après sa nomination le 24 mai dernier par le président algérien, Abdelaziz Bouteflika.

De l’avis de nombre d’observateurs, ce dernier a été limogé suite à sa volonté à peine voilée de s’attaquer aux liens entre certains businessmen de premier plan et des responsables du premier cercle du pouvoir algérien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *