Business

La croissance en Allemagne connaît un coup de frein au deuxième trimestre

La croissance économique en Allemagne s’est relativement ralentie au deuxième trimestre 2017, pour atteindre 0,6 % seulement du PIB, a indiqué mardi l’office fédéral des statistiques Destatis, précisant que ce coup de frein est lié au commerce extérieur.

Cette statistique provisoire, corrigée des variations saisonnières, est inférieure aux attentes des analystes sondés par le fournisseur de services financiers Factset, qui misaient en moyenne sur une croissance de 0,7 %.

Destatis a estimé par voie de communiqué que « des impulsions positives par rapport au premier trimestre sont venues de l’intérieur : tant les ménages que l’Etat ont nettement augmenté leurs dépenses ». En parallèle, les investissements ont également augmenté, tant dans les équipements que les bâtiments.

« D’après des calculs provisoires, la croissance a en revanche été freinée par le commerce extérieur dans la mesure où les importations à prix constants ont augmenté de façon nettement plus forte par rapport au trimestre précédent que les exportations », mentionne l’office fédéral.

D’après des données rendues publiques au début de ce mois par Destatis, les exportations allemandes, en données corrigées des variations saisonnières, ont baissé au cours du mois de juin.

De son côté, le gouvernement allemand a fait preuve de prudence jusqu’ici. En effet, l’Exécutif mise sur une croissance de 1,5 % en 2017, après avoir enregistré 1,8 % en données corrigées des variations saisonnières et calendaires l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *