Afrique

Pretoria et Kinshasa signent un accord d’exemption de visas

L’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo (RDC) ont signé en début de semaine, un accord d’exemption de visas pour leurs diplomates, après plusieurs années de discussions.

Paraphé par la ministre sud-africaine de l’Intérieur, Hlengiwe Mkhize, et son homologue congolais, Emmanuel Shadari, cet accord vise à renforcer les liens entre les deux pays.

Il est à noter que la rencontre, en juin, entre les présidents sud-africain Jacob Zuma et congolais Joseph Kabila, a accéléré le processus de conclusion de cet accord bilatéral, qui contribuera à faciliter la circulation des fonctionnaires diplomatiques et consulaires entre l’Afrique du Sud et la RDC.

La ministre sud-africaine Mkhize a souligné que cet accord s’inscrit dans l’intégration africaine inscrit dans l’agenda de l’Union Africaine (UA) pour 2063, avant de rappeler que la Communauté de Développement de l’Afrique australe (SADC) avait pris l’engagement de « faciliter les déplacements pour élargir le commerce et la coopération» entre les Etats africains.

Pour sa part, le ministre congolais de l’Intérieur a jugé que «la libre circulation des fonctionnaires va faciliter la mise en œuvre des différents accord existant entre les deux pays» qui sont liés par 24 accords dans divers domaines.

Pour l’heure, seuls les diplomates en mission sont concernés par cet accord. Mais, d’après la ministre sud-africaine de l’Intérieur, il pourrait progressivement être élargi à d’autres voyageurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *