Featured Politique

Maroc: Le roi critique sévèrement les carences de l’administration

Au Maroc, le Roi Mohammed VI a adressé samedi un discours à la nation à l’occasion de la fête du trône, qui commémore cette année le 18è anniversaire de son intronisation, dans lequel il a vivement critiqué les responsables et le personnel incompétents de  l’administration publique, dont les carences plombent de nombreux projets.

Le Roi n’y est pas allé de main morte pour critiquer les employés de l’Etat qui mettent leurs propres intérêts avant ceux de la nation. Il a également pointé du doigt le manque de sérieux et parfois la mauvaise volonté qui caractérise certains responsables publics.

Habituellement réservé dans ses discours, le souverain chérifien n’a pas hésité cette fois à lister les déficiences de l’administration publique.

Le Roi Mohammed VI a également cloué au pilori les dirigeants des partis politiques dont les disputes futiles et les règlements de comptes personnels, a-t-il dit, repoussent les citoyens de la politique et de la participation électorale.

Tout en rendant hommage au personnel consciencieux de  l’administration, le souverain  marocain estime que les  responsables et fonctionnaires de l’administration qui ne sont pas en  mesure de mener convenablement leur mission sont appelés à démissionner.

Le roi Mohammed VI les a tenus pour responsables du ralentissement de nombreux projets importants,  appelant à ce que la responsabilité soit désormais strictement liée à la reddition des comptes.

 

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse.
Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *