Featured Politique

Emmanuel Macron annonce un accord pour des élections en Libye

Réunis non loin de Paris à l’initiative du président français Emmanuel Macron, le Premier ministre libyen, Fayez al-Sarraj, et le chef de l’Armée Nationale Libyenne (ANL), le maréchal Khalifa Haftar, ont donné mardi, un accord de principe pour la tenue d’élections «au printemps» en Libye.

«L’un et l’autre ont acté un accord en vue des élections au printemps prochain», a affirmé le chef d’Etat tricolore lors d’une conférence de presse, au terme d’une rencontre entre les deux hommes forts libyens.

Il s’agit de la première déclaration agréée simultanément par le chef du gouvernement libyen d’union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale, Fayez al-Sarraj, et par le haut-gradé militaire qui règne sur l’est libyen, Khalifa Haftar.

Les deux adversaires ont échangé durant plus d’une heure au château de La Celle-Saint-Cloud (Yvelines) devant le dirigeant français et l’envoyé spécial de l’ONU pour la Libye, Ghassan Salamé.

Les précédentes tentatives d’aboutir à une déclaration commune avaient échoué suite aux divergences internes et aux rivalités entre milices qui se livrent à une guerre pour le pouvoir en Libye depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

A signaler que les deux parties ont agréé cette déclaration commune en dix points mais ne l’ont pas signée. Les deux personnalités libyennes y soulignent que la solution à la crise ne peut être que politique et doit passer par un processus de réconciliation nationale impliquant l’ensemble des Libyens.

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse.
Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *