Featured Stratégie

L’Italie compte rouvrir le centre pétrolier du Val d’Agri

Le centre pétrolier du Val d’Agri, situé dans le sud de l’Italie, et qui a été fermé mi-avril dernier, suite à un problème de fuite de pétrole, sera rouvert très prochainement, a annoncé mardi le groupe énergétique italien Eni.

ENI précise dans un communiqué, avoir entamé ce mardi 18 juillet «les opérations pour la relance du centre pétrolier du Val d’Agri (Cova) de Viggiano», qui a une capacité de 80.000 barils par jour.

Pour rappel, la région Basilicate avait décidé mi-juin de suspendre l’ensemble des activités sur ce site à cause d’un problème de « contamination, causée par le déversement de cuves ». Mais, suite à un avis favorable, entre autres, de l’Institut pour la protection et la recherche environnementales (ISPRA), elle a validé cette réouverture.

Les diverses vérifications ont « confirmé l’intégrité du site et les conditions (requises) de sécurité », a affirmé Eni. Au cours de la phase de relance et de mise à régime du site, le groupe pétrolier italien s’est engagé à veiller au respect maximal de la santé des personnes et de l’environnement. « Dans cet objectif, les paramètres de qualité de l’air seront surveillés de manière constante », a-t-il précisé.

En 2016, les activités au centre pétrolier du Val d’Agri avaient été interrompues durant plusieurs mois suite à une mise sous séquestre en raison d’une enquête de la justice sur le non-respect des normes environnementales. Eni avait rejeté les accusations portées lors de l’éclatement, en mars 2016, de cette affaire.

Thomas Haeflin

Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse.
Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.

http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *