Europe Politique

La Commission européenne répond à l’Italie au sujet de la crise migratoire

La Commission européenne a présenté mardi à Strasbourg «un plan d’action» migratoire visant à aider l’Italie, dépassée par l’afflux massif sur ses côtes de migrants provenant de la Libye.

Ce plan prévoit, entre autres, de «renforcer les capacités des autorités libyennes grâce à un projet de 46 millions d’euros (50,6 millions de dollars) » préparé par Rome. Il prévoit aussi d’augmenter l’aide à l’Italie «grâce à une enveloppe supplémentaire de 35 millions d’euros (38,5 millions de dollars) prête à être immédiatement mobilisée».

La Commission européenne appelle à « soutenir la création, en Libye, d’un centre de coordination et de sauvetage maritime entièrement opérationnel » et d’aider le gouvernement libyen à renforcer les contrôles au niveau de sa frontière méridionale. L’Exécutif européen a assuré que « la réserve de réaction rapide du corps européen de garde-frontières et de garde-côtes composée de plus de 500 experts en matière de retour est prête à être déployée à la demande de l’Italie ».

La Commission européenne a demandé à l’Italie et aux autres Etats membres de l’Union Européenne (UE) d’accélérer le rapatriement des migrants qui ne peuvent pas prétendre au statut de réfugié sur le continent européen. En outre, Bruxelles a encouragé Rome à rédiger un « code de conduite pour les ONG » réalisant des opérations de recherche et de sauvetage en mer Méditerranée, comme annoncé lundi au terme d’une rencontre entre l’Allemagne, la France et l’Italie.

Ce plan d’action sera soumis jeudi aux pays membres de l’UE lors d’une réunion informelle des ministres de l’Intérieur européens à Tallinn, en Estonie.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *