Afrique Featured Politique

Union Africaine : Le Maroc plaide pour le pragmatisme et une vision commune

Dans son discours adressé au 29ème Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union Africaine (UA) qui s’est ouvert ce lundi 3 juillet à Addis Abeba le roi Mohammed VI du Maroc, représenté à par son frère le prince Moulay Rachid, a lancé un message d’espoir pour la jeunesse africaine, en insistant sur le pragmatisme et l’affranchissement de slogans idéologiques.

Le souverain marocain est passé de l’émotion suscitée par le retour de son pays dans l’ex-organisation de l’unité africaine à une volonté d’action concrète. Ainsi, après avoir noté que « le Maroc a participé à toutes les réunions » de l’UA, le Roi Mohammed VI, dont le message a été lu par le prince Moulay Rachid, a assuré que l’action marocaine «concourt … à fédérer et aller de l’avant».

Pendant la pause-déjeuner, le prince Moulay Rachid s’est entretenu avec le président guinéen et président en exercice de l’UA, Alpha Condé, auquel il a remis la note initiale du rapport sur la migration en Afrique commandé par le souverain chérifien lors du précédent sommet.

«J’ai l’intention de soumettre (à l’UA) une contribution axée sur la nécessité de développer une vision africaine commune sur la migration, ses enjeux et ses défis», a annoncé Mohammed VI, appelant les pays du continent à « travailler conjointement à l’élaboration d’un agenda africain sur cette thématique».

Ce projet, ajoute le souverain, a pour ambition de «modifier nos perceptions face à la migration, de l’aborder, non comme une contrainte ou une menace, mais comme une force positive».

Le souverain précise à ce propos, que 60 % de la jeunesse africaine, laquelle représente les deux tiers de la population du continent, est sans-emploi, avertissant qu’une jeunesse africaine désœuvrée empêchera toute émergence du continent et «40 % des personnes au chômage sont des recrues pour les mouvements rebelles, les groupes extrémistes ou terroristes qui sévissent à travers le continent.

«La croissance démographique de l’Afrique, ses institutions, la migration et la jeunesse constituent des opportunités qu’il nous incombe collectivement de saisir», a assuré le Roi, soulignant que «l’Afrique doit se tourner vers son avenir avec détermination, en comptant essentiellement sur ses capacités propres’’.

«Nous le devons à nos peuples, nous le devons à notre jeunesse. La promesse de lendemains meilleurs et d’un avenir radieux ne doit plus être un slogan et encore moins un vœu pieux. Nous sommes tenus de joindre le geste à la parole pour nos générations futures, et pour une Afrique Nouvelle’’, a conclu le Roi Mohammed VI.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *