Afrique Featured

Arrivée à Conakry de 161 migrants guinéens rapatriés de Libye

L’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a procédé mercredi au rapatriement de Libye de 161 migrants d’origine guinéenne, dont 5 femmes et six enfants mineurs.

Le groupe de migrants a été accueilli à l’aéroport de Conakry par les autorités de leur pays.

Pour ce faire, l’OIM, qui facilite le retour volontaire des migrants subsahariens se trouvant en situation de vulnérabilité dans les pays d’Afrique du Nord,  a affrété un vol spécial.

Agés de 17 à 20 ans, ces anciens clandestins ont dit avoir migré à la recherche d’un avenir meilleur sur le continent européen, nonobstant les multiples risques de ce voyage.

De retour en Guinée, ces migrants ont été enregistrés avant de recevoir, chacun, une somme de 50 euros (55 dollars) de sorte à rejoindre leurs proches disséminés dans les différentes régions du pays.

Par ailleurs, l’OIM a indiqué dans un communiqué, qu’après études de cas, les migrants qui ont opté pour un retour volontaire bénéficieront, en plus, d’une aide au développement de microprojets dans le but de faciliter leur réinsertion socioprofessionnelle.

Depuis le début de cette année, cette agence onusienne a accompagné 4.443 migrants en Libye dans leur processus de rapatriement, en affrétant des vols spéciaux. Dans ce lot, 833 anciens clandestins étaient admissibles à l’aide à la réintégration. Il est à noter que d’autres migrants guinéens sont revenus du Maroc, d’Egypte et du Niger grâce à l’aide de l’OIM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *