Monde

Le président Macron satisfait de ses échanges avec le roi Mohammed VI

Le chef de l’Etat français, Emmanuel Macron, qui effectue les 14 et 15 juin une visite «d’amitié et de travail» de 48 heures au Maroc, a réaffirmé au cours d’une conférence de presse tenue mercredi soir à Rabat, que le Maroc est «un pays ami et partenaire stratégique pour la France».

«La France et le Maroc partagent la volonté commune d’agir en faveur de la stabilisation de la Libye, livrée au chaos et aux groupes djihadistes, et à apaiser les tensions dans le Golfe entre le Qatar et l’Arabie saoudite et ses alliés », a ajouté le président français en réponse aux questions des journalistes présents au palais des hôtes à Rabat.

M.Macron a par ailleurs congratulé le royaume chérifien pour sa réintégration dans l’Union Africaine (UA), exprimant, dans la foulée, sa volonté d’accompagner «les réformes ambitieuses menées par le roi, la modernisation des institutions, l’émergence économique du Maroc …, le développement social avec des programmes de lutte contre les inégalités».

En outre, le président français a confié à la presse, avoir échangé avec Mohammed VI sur la situation qui prévaut dans le Rif à Al Hoceima, notant que «le souhait du roi est d’apaiser en répondant aux prémices de ces mouvements, en apportant une réponse concrète, une considération à cette région, et des réponses très concrètes en termes de politique publique».

Après son entretien avec le souverain marocain, le président Macron affirme ne pas  craindre une volonté de répression quelle qu’elle soit» à l’encontre du mouvement de protestation sociale dans la région d’Al Hoceima.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *