Sécurité

Le virus Zika fait son apparition en Inde

L’OMS, l’Organisation mondiale de la santé, a confirmé sur son site Internet que des cas d’infection par le virus Zika ont été découverts lors d’examens de routine dans un laboratoire menés depuis l’année dernière.

C’est en Inde, à des milliers de kilomètres du Brésil, où l’infection a contaminé plus de 1,5 million de personnes, que la trace du virus Zika vient d’être retrouvée.

L’agent pathogène a été décelé chez plusieurs personnes dans l’Etat du Gujarat, dans l’ouest de l’Inde, par le BJ Collège médical, et les diagnostics ont été confirmés par le laboratoire national de référence. Une femme enceinte figure parmi les personnes touchées.

L’OMS estime, au vu des 1,3 milliard d’habitants que compte l’Inde, que le nombre encore faible de personnes touchées dans le pays fait penser à une transmission de faible intensité. L’agence onusienne a cependant appelé les autorités locales à plus de vigilance.

Depuis 2015, près de 70 pays et territoires ont fait état de la présence du virus Zika, qui est transmis par les moustiques et les relations sexuelles. «The Lancet Infectious Diseases», assure qu’un tiers de l’humanité, soit 2,6 milliards de personnes, vit dans des pays où le virus pourrait encore se propager, en tête desquels l’Inde et la Chine.

Bénin chez la plupart des personnes, le virus peut cependant entraîner des cas de microcéphalie chez les bébés nés de mères porteuses, entraînant des complications neurologiques graves avec un mauvais développement du cerveau. Jusqu’à ce jour, aucun vaccin ni traitement efficace n’ont été découverts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *