Politique

La populiste Petry (AfD) ne sera pas tête de liste aux législatives en Allemagne

La figure de proue de la formation politique d’extrême-droite «Alternative pour l’Allemagne» (AfD), Frauke Petry, ne sera pas la tête de liste de son parti à l’occasion des élections législatives de septembre prochain, a-t-elle annoncé mercredi.

Dans un message vidéo publié sur les réseaux sociaux, la cheffe de file de l’AfD, Frauke Petry a annoncé qu’elle ne serait pas non plus dans une équipe restreinte, justifiant ce choix par la nécessité, à son avis, de débattre de sujets importants sans considération aucune des personnalités individuelles.

Cette annonce est intervenue alors que s’ouvre ce vendredi un congrès de l’AFD à Cologne, au cours duquel les principaux candidats pour les élections doivent être officiellement investis. Deux semaines avant, Mme Petry avait dévoilé son intention d’introduire une motion lors de ce congrès de sorte à encourager une stratégie politique plus pragmatique.

C’est en 2013 que l’AFD a été lancée en tant que formation politique eurosceptique. Par la suite, ce parti a opéré, sous l’influence de sa tête d’affiche, un repositionnement, se déclarant opposé à l’immigration et à l’Islam. Ainsi, la crise migratoire a permis à l’AFD de gagner en audience.

Toutefois, cette formation politique a perdu du terrain dans les intentions de vote à cause, entre autres, de ses conflits internes. A l’heure actuelle, l’AFD dispose de 11 représentations parmi les 16 régions du pays. Ce parti espère entrer au Bundestag après les prochaines élections législatives.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *