Afrique

Plus de 150 Ivoiriens évacués de Libye

Le gouvernement ivoirien a annoncé mardi, avoir rapatrié plus de 150 migrants ivoiriens pris au piège en Libye après avoir essayé de traverser la mer Méditerranée en vue d’atteindre le continent européen.

Alassane Diamouténé Zié, directeur de cabinet au ministère ivoirien de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, qui met en œuvre cette opération, a confié à la presse qu’il s’agit d’«une évacuation humanitaire de 151 Ivoiriens détenus jusque-là dans des centres de rétention en Libye». Ce responsable s’est dit satisfait de la réussite de cette opération, avec le soutien de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM). Celle-ci «nous conforte dans notre campagne contre l’immigration irrégulière» vers l’Europe, a affirmé Diamouténé.

Pour sa part, le directeur général des Ivoiriens de l’extérieur, Issiaka Konaté s’est contenté d’indiquer que «ces personnes rapatriées vont bénéficier d’un suivi», sans plus de détails.

«Je suis trop content de rentrer. On était dans des prisons (en Libye), privés de nourriture et frappés tous les jours », a relaté à sa descente d’avion, Aboudramane Sangaré, un des bénéficiaires de l’opération. En novembre 2015, les autorités ivoiriennes avaient d’ores et déjà effectué une première évacuation de 44 Ivoiriens bloqués sur le territoire libyen.

Depuis le déclin du régime de l’ex-chef d’Etat libyen Mouammar Kadhafi en 2011, ce pays est déchiré et sous la coupe de groupes armés rivaux. Suite à l’insécurité, de nombreux migrants essayent de traverser la Méditerranée au risque de naufrages dramatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *