Politique

L’armée du maréchal Khalifa Haftar reprend deux sites pétroliers dans l’Est libyen

Les troupes du maréchal libyen Khalifa Haftar ont annoncé mardi après-midi, avoir repris le contrôle de deux sites pétroliers à la suite du lancement de l’opération «éclair écrasant».

Le porte-parole de l’armée de l’Est, fidèle au maréchal Khalifa Haftar, a déclaré que leurs troupes ont chassé de l’ensemble du secteur du croissant pétrolier, les groupes armés islamistes appartenant aux «Brigades de défense de Benghazi ». Celles-ci occupaient ces champs depuis 11 jours.

«Nous confirmons la maîtrise totale par l’armée libyenne du champ pétrolier de Ras Lanouf et de la partie habitée de la ville. Nous maîtrisons également le port pétrolier d’al-Sedra. Nos forces avancent actuellement vers la ville de Hawara, à 135 km à l’ouest d’al-Sedra. Elles poursuivent les membres de ces milices en fuite», a déclaré le général Ahmad Al Mismari.

Des habitants de Ras Lanouf et de Ben Jawad, deux localités situées dans le croissant pétrolier, ont confirmé à la presse, la reprise de cette zone par les troupes de Khalifa Haftar.

Hier matin, l’incertitude planait sur la situation qui prévaut dans les deux champs pétroliers, tant pullulaient des renseignements contradictoires. Les Brigades de défense de Benghazi avaient nié avoir été chassées de ces deux sites stratégiques. Mais, depuis, ces milices extrémistes n’ont plus communiqué. Le pétrole est à l’un des principaux mobiles des affrontements armés opposant divers protagonistes de la crise libyenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *