Moyen Orient

L’Iran et la Turquie décidés à mieux s’entendre pour le bien de la région

Le président iranien, Hassan Rohani et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan se sont rencontrés ce mercredi à Islamabad, en marge d’un sommet économique dans la capitale du Pakistan.
Les deux dirigeants ont promis d’améliorer les relations de leurs pays et le président iranien a appelé à recourir au dialogue et aux mécanismes politiques pour régler les conflits régionaux.
D’après les médias iraniens, dont l’agence de presse Irna, les deux dirigeants entendent renforcer leur coopération, notamment dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. Le président iranien a tout particulièrement insisté sur le respect qu’il porte à l’intégrité territoriale dans la région.
Hassan Rohani et Recep Tayyip Erdogan se sont rencontrés en marge de la 13ème réunion plénière de l’Organisation de coopération économique (ECO) à Islamabad, la capitale du Pakistan. S’il était suivi d’effets, un rapprochement entre la Turquie et l’Iran, en plus de profiter aux deux Etats, pourrait effectivement contribuer à une stabilisation de la région, déchirée par les guerres, les effusions de sang et les ingérences étrangères.
Les deux pays soutiennent des camps opposés dans la guerre en Syrie, avec l’Iran chiite qui appuie le gouvernement de Bachar al-Assad et la Turquie, majoritairement sunnite, qui aide la rébellion.
Il y a dix jours, le ton est monté entre Téhéran et Ankara, le président Erdogan et son ministre des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu ont accusé l’Iran de chercher à déstabiliser l’Irak et la Syrie. Suite à ces déclarations, l’ambassadeur de Turquie en Iran a été convoqué. Mais malgré leurs divergences, Téhéran et Ankara parrainent le processus de règlement du conflit syrien lancé à Astana, capitale du Kazakhstan, en janvier dernier.

Thomas Haeflin
Journaliste, Blogueur basé à Bâle en Suisse. Expert dans la politique, Gouvernement et Économie.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *