Sécurité

Egypte : 10 peines capitales confirmées pour les émeutes du stade de Port-Saïd

La justice égyptienne a confirmé lundi, la condamnation à la peine capitale, de 10 supporteurs impliqués dans des émeutes qui avaient fait 74 morts en 2012 dans un stade de football à Port-Saïd (nord-est).

Ces émeutes, qui sont les plus meurtrières de l’histoire égyptienne avaient eu lieu au terme d’un match remporté par l’équipe de Port-Saïd, Al-Masry, contre le club cairote d’Al-Ahly. Quasiment toutes les victimes étaient des supporteurs de cette dernière formation.

La cour de cassation a prononcé hier un verdict définitif au terme d’une longue procédure judiciaire. Les condamnés n’ont donc plus aucune voie de recours.

Par la même occasion, la justice a confirmé les peines d’une quarantaine d’autres personnes, condamnées à la prison pour les mêmes violences. Pour information, ces peines avaient été initialement prononcées en juin 2015.

A la sortie du tribunal, une vingtaine de proches des disparus ont manifesté leur satisfaction, criant de joie et répétant «Dieu est grand», et brandissant des photos de leurs parents tués lors des émeutes.

Les forces de l’ordre avaient été accusées de ne pas s’être sciemment interposées lors de ces émeutes par vengeance suite à l’implication des jeunes «ultras» de football au soulèvement de 2011 contre l’ex-président égyptien Hosni Moubarak. Cette révolte visait, entre autres, à protester contre les abus des forces de sécurité.

Talia Stiegler

Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l’Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *