Afrique

Des migrants pensaient avoir atteint l’Italie secourus en Libye

Le Croissant Rouge Libyen (CRL) a rapporté que plus de 80 migrants ont été recueillis mercredi, sur une plage libyenne qu’ils avaient gagné après avoir passé trois jours en mer Méditerranée, croyant qu’ils avaient atteint les côtes italiennes.

Mohamed al-Imam, un des responsables de l’équipe d’intervention du CRL, a confié à la presse que « la présence d’une embarcation» sur la plage de la capitale libyenne, Tripoli, leur a été signalée. «Nous avons récupéré cinq corps sur la plage … et transféré 80 personnes vers les centres d’hébergement», a-t-il ajouté.

La majorité de ces voyageurs clandestins étaient de nationalité sénégalaise qui ont embarqué «il y a trois jours» à Sabratha (ouest), une localité située à 70 km de Tripoli, a raconté ce mercredi, un survivant. Leur bateau a eu du mal à avancer sur une mer agitée et a fini par échouer près de la plage Hay al-Andalous de Tripoli, où un rescapé a déclaré que «nous pensions être déjà arrivés en Italie».

D’après des témoins, nombre de migrants ont sauté en mer pour atteindre la plage mais se sont noyés, car ils ne savaient pas nager. Deux femmes et un enfant en état de choc figuraient parmi les survivants. Une d’entre elles, enceinte et malade, pleurait près d’une dépouille, visiblement celle de son frère. Elle a été admise dans un centre hospitalier.

Ce bateau avait pris la mer, en même temps qu’une autre embarcation, dont les occupants qui après avoir constaté qu’ils étaient toujours sur le territoire libyen, ont aussitôt repris le large. Dans la foulée, les gardes-côtes libyens ont saisi les autorités italiennes.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *