Sécurité

Les dépouilles de onze migrants découvertes sur des plages libyennes

Le Croissant-Rouge libyen a annoncé mercredi, la découverte de 11 dépouilles de migrants allongées sur des plages situées à proximité de Tripoli (ouest).

Ces voyageurs clandestins ont péri par noyade après que leur embarcation ait fait naufrage lors d’une tentative de traversée de la mer Méditerranée pour gagner le continent européen.

« Les équipes de la branche de Tripoli du Croissant-Rouge libyen ont récupéré mardi 11 cadavres rejetés par la mer» sur diverses plages au large de la capitale, Tripoli, a confié à la presse Mohannad al-Fallah, un volontaire de la même structure.

Il a précisé que les équipes du Croissant-Rouge ont été envoyées sur les lieux après que des résidents aient signalé la présence de dépouilles sur des plages. Les cadavres ont été découverts sur des plages de l’ouest de Tripoli, à Hay al-Andalous, au complexe résidentiel pour expatriés de Regata et à Sayyad, a indiqué la section tripolitaine du Croissant-Rouge sur le réseau social Facebook.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye n’est jamais sortie du chaos. Entre temps, ce pays d’Afrique du nord est même devenu une plaque tournante de l’immigration clandestine vers le Vieux continent. Chaque année, l’on compte des dizaines de milliers de départs de Libye, dont la majorité  ont lieu depuis l’ouest du territoire en direction de l’Italie, dont les côtes se situent à 300 kilomètres environ. Depuis le début de 2016, plus de 5.000 migrants ont péri en tentant de traverser la Méditerranée pour gagner l’Europe, d’après les Nations Unies. Un bilan sans précédent.

Talia Stiegler
Spécialiste des marchés émergents, passionnée par les questions de stratégie et de business. Auteur et contributrice sur le site de l'Express http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler
http://communaute.lexpress.fr/membre/taliastiegler

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *