Europe

Deux passeurs de clandestins condamnés à de lourdes peines en Italie

mohammed-ali-malekLe tribunal italien de Catane, en Sicile, a infligé une peine de 18 ans d’emprisonnement au capitaine d’un bateau à bord duquel plus de 800 migrants avaient trouvé la mort en avril 2015.

Cette instance a reconnu le tunisien Mohammed Ali Malek, âgé de 28 ans, coupable d’homicide, naufrage et aide à l’immigration clandestine. Ce dernier chef d’accusation est le seul retenu contre le syrien Mahmoud Bikhit, (26 ans), présenté comme l’adjoint du capitaine. Par ailleurs, le tribunal a condamné les deux hommes à s’acquitter d’une amende de 9 millions d’euros (9,9 millions de dollars).

Le parquet avait requis une peine de 18 ans d’emprisonnement contre Mohammed Ali Malek et de six ans de prison contre Mahmoud Bikhit. Les deux accusés avaient décliné toute responsabilité dans ce naufrage, disant n’avoir été que de simples migrants.

Mais, d’après certains rescapés, Mohammed Ali Malek était aux commandes lorsque le chalutier, qui a quitté les côtes libyennes le matin du 18 avril 2015, a fait naufrage au cours de la nuit suivante, devant l’équipage du « King Jacob », un cargo portugais envoyé pour le secourir.

Le parquet a estimé que les manœuvres erratiques de Mohammed Ali Malek ont beaucoup contribué au naufrage du navire, qui aurait percuté le cargo portugais maintes fois. De son côté, la défense a réclamé sans succès l’examen des manœuvres du « King Jacob ».

Il n’y a eu que 28 rescapés de ce drame, qui a donné lieu à une vague d’indignation et poussé l’Union Européenne (UE) à renforcer considérablement sa présence sur le littoral libyen. Actuellement, jusqu’à une dizaine de navires militaires européens patrouillent dans cette zone.

Sarah J Cohen
Sarah J. Cohen est une juriste spécialisée en droit international, basée à Strasbourg. Elle a travaillé de nombreuses années en tant que consultante pour divers organismes internationaux après avoir été analyste dans une banque internationale en tant qu'analyste.
http://enjeux.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *